Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2016 2 06 /12 /décembre /2016 12:32
Commissariat de Lorient, un lieu de non-droit pour le citoyen.

Je sais qu'il n'est pas de bon ton de médire des forces de l'ordre... Mais, dans le cas présent, il ne s'agit pas de médisances mais d'un témoignage, basé sur les faits et mon ressenti.

Si je devais résumer je dirais que la police nationale de Lorient est essentiellement constituée d'individus qui se foutent comme d'une guigne du droit des citoyens... 

Non seulement ces messieurs ont des états d'âme et vous expliquent qu'ils ne peuvent rien faire parce qu'ils sont en sous-effectifs et que votre cas n'a rien de très intéressant, mais ils vous conseillent de mieux voter aux prochaines élections - entendez par là qu'ils vous conseillent de voter à droite, voire extrêmement à droite, et de couleur marine -

Le plus souvent, voire dans 100% des cas, ils refusent de prendre votre plainte.

Ca a été ainsi quand mon fils s'est fait maltraiter par les professeurs des écoles, de l'école Bisson, à Lorient (avec l'aval de la directrice) ; ça a été le cas lorsque deux amies homosexuelles ont voulu porter plainte pour homophobie ; une autre fois, quand mon compagnon a voulu fournir la plaque d'immatriculation du type qui l'avait violemment agressé, l'envoyant à l'hôpital, et enfin, même résultat ce matin, quand j'ai voulu déposer plainte contre ma voisine, une espèce de grognasse mal débourrée, qui n'en à rien à faire de ses voisins et m'a agonie d'injures avant de me menacer de mort.

En plus, le policier en question était d'une rare arrogance et d'une rare condescendance... sur fond de sarcasmes sexistes...

Ce qui est toujours assez pénible, pour ne pas dire autre chose.

Ce qui est également troublant c'est lorsqu'il vous explique que, dans le cas d'un gamin maltraité, vous êtes obligé de prévenir les services sociaux, sinon vous risquez d'être accusé de non assistance à personne en danger, tandis que dans votre cas à vous, il ne peut rien faire qu'une main courante.

Pourtant, là, on n'avait pas encore atteint le pire ! Le pire a été quand il m'a conseillé de dénoncer mes voisins par lettre anonyme !! Comme en 40 !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Agnès Lambert ; romancière, nouvelliste
commenter cet article

commentaires

Michel VIOLLAT 08/12/2016 15:37

Chère Agnès, bonjour.
Je prends la peine de vous adresser ce message pour vous signifier combien je peux partager certains des points de vue que vous soulignez dans ce blog, même si, toutefois, je n'en partage pas l'outrance langagière qui semble y présider. Certes, nous sommes foncièrement d'accord pour conclure que le policier de base lambda, de quelque commissariat qu'il soit, ne brille pas par sa faconde ni sa faculté d'écoute. C'est, disons, une posture générale dans ce corps de métier. Je vous perçois impulsive et révoltée; qui ne ne l'est pas de nos jours ? Vous semblez prête à dénoncer toutes les attitudes qui vous paraissent confiner à de l'injustice, et vous avez bien raison. C'est de ce type de réflexion que naissent les évolutions sociales. Cela dit, je crois humblement que les problèmes que vous dénoncez avec pertinence sont toutefois induits par une impulsivité qui a peut-être omis d'en référer à la pondération, voire à la sagesse. Par exemple, avez-vous invité vos voisins à converser avec vous autour d'un verre afin de mieux les connaître et mieux vous faire connaître? Vous seriez peut-être surprise de constater combien de points communs vous rassemblent. Bon, voilà pour le fond. Quant à la forme, je me permets de ne pas vous suivre car je trouve qu'il manque quelque élégance aux propos que vous tenez. Pardonnez-moi, je fais partie de ces vieux écrivains qui comptent quelques publications à leur actif et qui sont soucieux de la délicatesse du propos dont ils restent persuadés qu'elle est la meilleure arme d'efficacité pour défendre leurs écrits.
Si d'aventure il vous sied d'échanger élégamment avec mon humble personne, je suis à votre entière disposition. Pour être tout à fait clair et franc avec vous, sachez également que je suis le beau-père de Maud, la "grognasse mal débourrée" que vous avez pour voisine. Une qualification qu'évidemment je ne partage pas avec vous.
En l'attente de vous lire.
Cordialement

Géraldine Mouthier 08/12/2016 17:14

Cher Monsieur,
Tant d'amabilités et de condescendance pour finir par m'avouer que vous êtes le beau-père de ma voisine... On parle bien de la femme qui hurle après son gamin la moitié du temps qu'elle passe avec lui, qui laisse ses poubelles plusieurs heures sur le palier, y compris l'été, se fichant éperdument des odeurs peu ragoutantes que celles-ci libèrent, qui n'essuie pas le sol quand celles-ci coulent sur le carrelage, a un chien qui aboie et gratte à la porte dès que ses maîtres s'absentent... ?
Grognasse, Georges Duhamel l'emploie dans l'un de ses bouquins : "Quand une rombière engraisse en gardant de la fermeté, c'est déjà presque une pétasse. Mais, malheur, si ça ramollit, nous tombons dans la poufiasse, horreur, et dans la grognasse, et on ne sait plus où l'on va! "
Donc, comprenez que je puisse trouver votre vision de la littérature et de l'emploi du vocabulaire assez réducteurs. J'ai bossé avec Pivot quand j'avais 22 ans. Mon arrière grand-père était imprimeur pour Gallimard, Denoël, La Sirène...
Je connais très bien la langue française, contemporaine et classique ; entre autres parce que j'ai suivi un cursus littéraire. Je parle l'argot aussi bien que le français soutenu, je lis aussi facilement Villon, Diderot que Céline ou San Antonio, et je suis une grande spécialiste du roman gothique et du roman décadent.
Cordialement

Yann Erwan paveg 06/12/2016 16:44

Bonjour Agnès,
J'ai pris le temps de te lire et ton témoignage illustre bien le malaise de cette société. C'est inquiétant pour la suite et crois-moi j'ai peur pour ce qui nous arrive... bientôt, dans six mois. Je t'embrasse bien fort chère Agnès.
YEP.

Présentation

  • : Le blog d' agnès lambert
  • Le blog d' agnès lambert
  • : blog d'une romancière et nouvelliste prolixe et éclectique qui aime partager son goût pour l'écriture et pour la lecture. https://www.facebook.com/pages/Agn%C3%A8s-Lambert-romanci%C3%A8re-nouvelliste/172197829462950"
  • Contact

Recherche

Liens