Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 09:40

Hier, j'ai donc été assesseur titulaire pour le mouvement En Marche, d'Emmanuel Macron. C'était une première pour moi. Il n'y a pas eu de briefing avant, juste quelques recommandations données un quart d'heure avant l'ouverture du bureau de vote. C'est comme ça que j'ai appris que je devais rester pour le dépouillement !! 

Mon travail consistait à tenir l'un des deux registres sur lesquels sont inscrits les électeurs, avec leur numéro d'attribution. Registre que l'électeur doit signer après avoir mis son bulletin dans l'urne et avant de récupérer ses papiers.

Malgré mon problème au genou et un début de sciatique, j'ai été présente une grosse partie de la journée, de 7h45 à 20h20, heure à laquelle a fini le dépouillement, le tout entrecoupé de deux pauses, une de 2 heures pour le déjeuner, l'autre de 1 heure en milieu d'après-midi.

Durant mon absence, un assesseur suppléant me remplaçait.  

Si l'ambiance dans le bureau de vote était assez plaisante, voire même surprenante dans la mesure où il s'agissait d'un job sérieux et non d'un déjeuner sur l'herbe, je peux regretter l'attitude de la présidente, qui est sortie de son devoir de neutralité, pour m'expliquer qu'elle était capitaliste et trouvait normal que les gens qui gagnent beaucoup d'argent le gardent pour eux, avant d'ajouter qu'elle était républicaine (au sens "appartenance au mouvement Les républicains").

Elle a embrayé sur un petit cours de politique nationale, m'expliquant que les gens ne devraient pas voter blanc, que les votes blancs et les nuls, c'est antipatriotique, etc. 

Il est clair que cette présidente était filloniste, et un peu réac, et qu'elle a basculé vers Macron, faute de mieux..

Je ne peux que regretter son attitude : d'une part, parce que je n'apprécie jamais qu'on insulte mon intelligence et ma perspicacité en essayant de se faire passer pour plus cultivée ou maligne que moi ; d'autre part, parce qu'elle n'avait pas à tenir ce genre de propos dans les locaux du bureau de vote (heureusement qu'elle était souvent dehors à fumer une cigarette).

Ceci étant, j'ai été assez surprise par le total désintérêt de l'un des assesseurs, qui trouve normal que l'état n'investisse aucun denier dans la culture et le patrimoine, oubliant que la France est aussi réputée pour ses musées, monuments historiques, etc... Et qu'en oubliant l'art, la culture et notre patrimoine, on finira par perdre une partie de nos racines, et une source non négligeable de rentrée d'argent... mais de la part d'un type qui a passé une grosse partie de ses 4 heures de présence comme assesseur sur son téléphone portable, on ne pouvait sans doute pas s'attendre à mieux. 

Tous les assesseurs titulaires ne sont pas logés à la même enseigne, certains sont même invités à terminer la soirée à la mairie tandis que d'autres - moi, en l'occurrence - n'ont même pas le droit à un au revoir et merci !

Il faut dire que tout ce petit monde, y compris l'une de secrétaires, au visage chafouin et à l'air revêche, était pressé d'en finir, ce qui a eu pour conséquence des tensions en début de soirée, qu'on aurait pu éviter.

Que dire du président adjoint, une sorte de pitre à la langue bien pendue, qui a égayé cette journée, parfois un peu ennuyeuse... ?

Que penser du repas fourni par la mairie, absolument ignoble, avec des produits de qualité plus que très moyenne, dont la date de péremption était le 7 mai... ?

Comment prendre l'absence d'assesseurs du FN, qui, ne viennent jamais tenir un bureau de vote, paraît-il, et de celle du maire, qui ne se déplace jamais, semble-t-il, lors des élections ?

Si je dis que les premiers sont des frustrés, quand ils ne sont pas décérébrés, et le second, un goujat et un gougnafier... On va encore me dire que je ne suis pas très Charlie ! Et pourtant... C'est justement être Charlie que de faire ce genre de constat.

Avant de terminer, j'évoquerai la silhouette d'un inspecteur du conseil constitutionnel, venu vérifier le travail des secrétaires mais omettant de se présenter ou de venir saluer les assesseurs... Un type tout ce qu'il y a de plus méprisant, le parvenu dans toute sa splendeur.

Voici à présent les résultats du bureau de votre où j'ai passé la journée (expérience que je ne tiens pas à renouveler) :

Macron : 546 

Le Pen : 186  

Votes blancs : 96  

Nuls : 27.

Emmanuel Macron a été élu, tant mieux, je l'ai soutenu, je le trouve plein d'énergie, d'enthousiasme, intelligent et farouche. Je ne le trouve pas trop jeune. L'Histoire est pleine de monarques, chefs de guerre, présidents, plus jeunes que lui. N'oublions pas non plus ce que disait Corneille : Mais aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années.

Il veut l'unité de la France, ce sera peut-être son plus gros défit. Hier, j'étais avec des Bretons, des Bretons qui sont Bretons avant d'être Français, qui revendiquent leur bretonnitude avant la patrie. Moi qui ne suis pas Bretonne, j'avoue que j'ai du mal avec cette xénophobie latente, avec ce régionalisme un peu désuet, un peu réducteur. 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Géraldine Mouthier
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d' agnès lambert
  • Le blog d' agnès lambert
  • : blog d'une romancière et nouvelliste prolixe et éclectique qui aime partager son goût pour l'écriture et pour la lecture. https://www.facebook.com/pages/Agn%C3%A8s-Lambert-romanci%C3%A8re-nouvelliste/172197829462950"
  • Contact

Recherche

Liens